Actualité Synchrone
Newsroom
Actualité Synchrone

[Ebook] Test en mode agile : les 3 erreurs à éviter

L'adoption des méthodes agiles, difficile à appréhender sans un minimum de vision globale, change radicalement l'environnement du testeur et de ses coéquipiers. En ce sens, l’ensemble des membres de l’équipe, en particulier les testeurs, doit comprendre les tenants et aboutissants du produit et mettre en place un socle qualité qui sera respecté par tous. 

Focus sur les pièges courants et les méthodes pour les éviter.

1. Se laisser emporter par la dynamique de groupe sans apporter immédiatement sa valeur et sa vision dans le projet

Si les testeurs attendent d’arriver à la phase test, en fin d’itération, pour commencer à réellement tester le produit, alors il y a fort à parier que le produit ne sera pas assez qualitatif. Se reposer sur la confiance des développeurs en leurs codes est évidemment à proscrire. 

Il n’y a de bon code que celui qui a été testé (et validé) par différentes personnes, différents points de vue, à différents moments.
De plus, les délais accordés aux derniers tests en fin d’itération ne sont jamais très longs. En effet, chaque itération est « time boxée » : le qualificatif de sprint n’est pas choisi pour rien. 

C’est pourquoi il faudra appliquer d’autres routines pour assurer une qualité globale permanente, sans être pris par le temps et les impératifs de livraison de l’incrément produit.

2. Être trop timide dans sa force de proposition au sein de toutes les unités

Cela rejoint l’idée de communication entre chaque membre du projet et donc de l’esprit d’équipe et d’entraide qui doit régner dans un format agile. 

En méthode SCRUM par exemple, à chaque mêlée quotidienne, le testeur peut parler des bugs identifiés et proposer aux experts en question (design, code, etc.) de les accompagner à leur poste pour corriger directement le problème.

3.    Ne pas assez prévoir le long terme

De par sa nature, le périmètre d’un projet agile peut naturellement paraître flou. Dans ces conditions, un bon testeur agile doit pouvoir anticiper le long terme. S’il ne le fait pas il risque, par exemple, de créer des tests automatisés qui se maintiendront difficilement dans le temps. 

De même, il est important de prioriser ses tâches et de se mettre en adéquation avec le classement des User Stories afin de développer un travail efficace. 

Des tests en surnombre qui vont dans toutes les directions sont les indicateurs d’une mauvaise gestion de son potentiel et de la valeur ajoutée que l’on peut apporter à une équipe agile.

_________________________

Vous désirez en savoir plus sur les bonnes pratique du test en mode agile ?
Téléchargez gratuitement notre ebook

Comment l’agilité révolutionne les métiers du test ?

Dans cet ebook, découvrez les erreurs à éviter et les bonnes pratiques pouvant apporter un vrai bénéfice au produit final réalisé, ainsi qu'un cas pratique présentant un retour d'expérience.

Publié le 09/04/2021
Contacter l’auteur de l’article : communication@synchrone.fr
Les 4 évolutions majeures du Social Media en 2021
Communiqué
de presse
Index égalité femmes-hommes : 79/100 pour Synchrone
Interview
Robin
Data Scientist

[ #MondayMotivation ] ✨ Fiers de compter parmi nous deux nouveaux collaborateurs : Quentin, Développeur mobile à...

Publiée par Synchrone sur Lundi 12 octobre 2020
Agenda
Foot by Synchrone
Relevez le challenge et participez au tournoi de foot à 5 by Synchrone !